#OnEstEnFinale : les réactions des internautes et des marques

Don't forget to share this post!

blog-post-example-media

La nuit dernière, les chants et cris de joie des tribunes françaises du stade de Saint Pétersbourg ont retenti jusque dans les rues partout en France. La victoire des Bleus est une immense fierté pour tous, fierté qui pourrait atteindre son apogée au prochain et dernier match dimanche… En attendant la demi-finale de ce soir, nous nous sommes penchés sur les réseaux sociaux. Comment les supporters et les sponsors en ligne ont-ils abordé le match et la victoire des Bleus hier soir ?

Une ambiance majoritairement fair-play sur Twitter

Les téléspectateurs français et belges étaient plus de 220 000 à commenter le match en ligne, dont une écrasante majorité sur Twitter (85,9%).

(Source : Linkfluence Search )

Les supportrices entre 18 et 24 ans ont même devancé en nombre leurs homologues masculins du même âge.

(Source : Linkfluence Search )

Les joueurs français ont occupé une grande part des conversations en ligne. Avec son but à la 51ème minute, Umtiti rafle évidemment la première place en termes de popularité. On comptabilise au moins 2100 posts à son sujet, dont 44,1% d’avis positifs.

Les avis neutres n’apparaissent pas sur ce pourcentage (Source : Linkfluence Search )

Certains clubs et organismes de presse ont eux aussi participé à cette bonne humeur ambiante. Ainsi, La Libre Belgique, quotidien belge de langue française, a publié un message remerciant les “Rode Duivels” pour leur performance.

Ces hommages ont dépassé la sphère francophone. Le club de Chelsea a lui aussi tenu à féliciter les Diables Rouges dans un thread Twitter. Il a apporté sa solidarité à ceux qu’il surnomme les “Belgian Blues”, en mentionnant en particulier Hazard, Courtois et Batshuayi.

Hazard et Courtois font en effet partie des quatorze joueurs français et belges confondus les plus mentionnés* sur les réseaux sociaux pendant le match.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, une grande majorité des internautes belges a réagi positivement sur le web ; plus de 1500 publications en témoignent, soit 59% du contenu publié* depuis la Belgique sur les réseaux sociaux.

En marge, quelques réactions négatives

Un esprit plutôt fair play s’est donc fait ressentir sur les réseaux sociaux pendant le match. Mais pas à l’unanimité. A posteriori, les remarques sont plus nuancées.

Certains joueurs comme Eden Hazard se sont montrés assez amers en évoquant le bilan du match. Le Soir, quotidien généraliste belge, a ainsi atteint un nombre important de reach en rapportant les paroles de Hazard : “Je préfère perdre avec cette Belgique que gagner avec cette France”. Court mais efficace.

Les marques s’en sont donné à coeur joie

Les marques ont constitué une part importante des publications en ligne du match d’hier soir. Allant du simple commentaire au newsjacking, les enseignes n’ont pas hésité à jouer sur l’interaction avec les internautes.

C’est notamment le cas de Orange, dont le hashtag #OrangePasseurdEmotions a été employé plus de 1700 fois:

(Source : Linkfluence Search )

Sa vidéo d’une trentaine de secondes célébrant la victoire des Bleus a comptabilisé plus de 325 000 vues sur Twitter :

Certaines marques sont allées plus loin en taclant avec humour des personnalités du milieu du football. C’est le cas de la SNCF lorsqu’elle s’est adressée à Thierry Henry avec ces mots : "Thierry Henry, si vous souhaitez revenir en France demain, plusieurs Thalys partent de la gare de Bruxelles Midi.” En misant sur ce newsjacking, la SNCF joue sur la complicité avec les internautes pour proposer son propre point du vue sur le match, et ainsi s’imposer sur les réseaux sociaux.

C’est enfin Budweiser qui a participé de façon ingénieuse aux conversations en ligne à propos de chaque match de la Coupe du Monde. Mentionnée dans plus de 3400 posts, la célèbre marque de bière a collaboré avec la FIFA pour concevoir un vote en ligne. Les internautes ont dû élire leur “man of the match” d’hier soir.

Le vainqueur ? Samuel Umtiti bien sûr.

Grâce à cette stratégie basée sur la participation active de l’internaute, Budweiser s’impose elle aussi sur le terrain des réseaux sociaux en période de Coupe du Monde, terrain convoité par de nombreuses enseignes.

(Source : Linkfluence Search )

Ce match France - Belgique présente donc un bilan relativement positif, du côté des internautes comme des marques. Les supportrices se sont particulièrement faites remarquer, représentant un effectif important sur les réseaux sociaux. Gardons ce fair-play et notre belle énergie pour dimanche, 17h… Afin que ce rêve bleu devienne réalité !

Quelle sera l’atmosphère sur les réseaux sociaux pendant le match Angleterre - Croatie ? Quelles marques atteindront la plus grande visibilité sur le web, et comment ? Réponse ce soir dès 20h.

*Toutes ces données sont issues de notre logiciel Linkfluence Search. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à demander notre démo:

Linkfluence search - demande de démo

Don't forget to share this post!