Quand le machine learning bouleverse le monde du marketing

Don't forget to share this post!

blog-post-example-media

Le machine learning, ou apprentissage automatique, peut-il venir en aide aux directeurs marketing dans leur sempiternelle quête de connaissance client ? Et si le marketing devenait une science exacte ?

Dis-moi ce que je dois savoir à propos de mes clients ou prospects, leurs centres d'intérêt, leurs profils, leurs passions ou leurs préoccupations pour mieux leur parler. est une problématique récurrente, à laquelle les nouvelles technologies pourraient apporter des éléments de réponses fiables. Ce rêve est devenu réalité grâce à un alignement des planètes dans la galaxie marketing : l'explosion de la data, la progression de la part de voix des consommateurs et, surtout, des avancées technologiques exceptionnelles.

Renifleur de tendances.  L'un des usages réussis en marketing du machine learning est sa capacité à mesurer scientifiquement ce que le consommateur pense et perçoit des marques à tout moment. Il est capable d'identifier des nouveaux segments de marché, de nouvelles tendances, de percevoir l'arrivée de signaux faibles en temps réel, etc. Au regard de ces enjeux et opportunités, les directions marketing investissent massivement dans l'intelligence artificielle. Selon un récent rapport de l'IDC (International Data Corporation), les dépenses des directions marketing en logiciels d'IA ont explosé et représentent 360 millions de dollars 2016. Ce chiffre devrait atteindre plus de 3 milliards en 2020, ce qui représente une croissance de 550% ! Le machine learning, pilier incontournable de l'intelligence artificielle, entre ainsi en scène et bouleverse le marketing.

L'apprentissage automatique change radicalement le big data : la découverte de nouveaux schémas de comportement des consommateurs est rendue possible grâce à des calculs et des analyses multi-dimensionnelles. Ainsi, il peut automatiser la découverte de nouveaux sujets de préoccupation des consommateurs et comprendre la corrélation entre deux centres d'intérêt a priori très éloignés.

Libération. Cette technologie a permis de faire d'extraordinaires progrès en matière de segmentation dynamique, fine et opérable des cibles.

Et si ces méthodes apprenantes libéraient les marketeurs ? Sur certains aspects, oui. Ainsi, la phase fastidieuse de collecte de data étant réduite, et son traitement devenu intelligent, permet de consacrer plus de temps à la création de valeur ajoutée : une avancée de taille ! D'autre part, le machine learning accroît la vitesse de perception des changements et la capacité de réactivité des marques. La révolution est en marche, et ce n'est aujourd'hui que le début.

Don't forget to share this post!