Lifestyle en confinement : Deux écoles, deux états d'esprit

Don't forget to share this post!

blog-post-example-media

Il n'existe pas de bon ou mauvais comportement à adopter en période de quarantaine. Cette perturbation totale de nos routines nous obligent à réorganiser notre vie quotidienne. Il est toutefois intéressant d’observer cette capacité commune que nous avons à nous acclimater à ce moment extraordinaire, mais chacun à sa façon.

Au début, l'auto-isolement provoque naturellement une hausse du niveau d'anxiété et de stress, quelle que soit la situation individuelle. Mais au fil du temps, chacun essaye de répondre positivement au défi de la distanciation en évoluant vers une attitude plus résiliente. Malgré la réduction drastique de nos interactions sociales, il est intéressant de constater que nous restons unis et prenons soin les uns des autres. En conséquence, les médias sociaux se présentent comme des espaces virtuels, où le passage semble obligatoire pour conserver un minimum de lien social et partager des informations.

Quels types de routines impactent positivement le quotidien des consommateurs ? À quoi ressemble une quarantaine réussie ? Quelle posture les marques doivent-elles adopter pour rester en contact avec leurs audiences ? Nous avons observé deux mentalités (nous les appellerons des «tribes», ou tribus) qui émergent sur les réseaux sociaux, et qui essayent toutes les deux de tirer parti de la situation.

Quand l’une des tribus mesure le succès de son confinement par son niveau de productivité, l'autre se concentre sur sa capacité à se reposer et se détendre. Bien que les techniques diffèrent, l'objectif ultime est commun : se sentir bien dans son environnement de quarantaine.

Trois C pour la quarantaine:

Sois clean ("propre"). Prenez les mesures nécessaires pour prévenir la propagation de votre maladie.

Soit cool. Acceptez que les autres gèrent le stress de différentes manières et soyez tolérants.

Sois calme. Ne paniquez pas et ne laissez pas votre anxiété vous envahir. #Penséesdedouche #Quarantaine

 

Une opportunité pour agir : #StayActive

Prenant ce changement de style de vie comme une bonne occasion d’évoluer, certaines personnes voient en cette période difficile un moyen de s’épanouir en restant actif. En effet, de nombreux consommateurs s'attaquent à l'auto-isolement avec un mindset productif. Ils veulent continuer à bouger, à construire, comme si leur survie mentale en dépendait. Un hashtag dédié, #StayActive (Rester actif), a émergé lors du confinement et symbolise bien cette philosophie.

Cette quarantaine est le moment idéal pour travailler sur vous-même et votre environnement. travailler, essayer des recettes, lire un livre, faire le ménage, apprendre quelque chose de nouveau. je travaille sur ça parce que j’ai l’impression de perdre du temps à être paresseux. Restez actif physiquement et mentalement.

Le sujet concernant la routine, qui revient le plus souvent sur le web social, est l'entraînement à domicile. Il a enregistré une augmentation de 133% au cours du dernier mois. Nombreux d’entre eux poursuivent simplement leurs habitudes existantes, mais d'autres ont décidé de se mettre au sport lors du confinement, probablement influencés par la quantité faramineuse de vidéos d'entraînement disponibles sur internet. Par conséquent, la demande d'équipements de sport à domicile a bondi au cours des dernières semaines, ce qui a rapidement provoqué une rupture de stock chez certains détaillants. Ceux qui n'ont pas réussi à acheter du matériel à temps, peuvent toujours exploiter les coachings en ligne que proposent, toujours plus nombreux, les influenceurs sportifs. C’est le cas de Pamela Reif, une jeune allemande qui partage, sur Youtube, des séances d'entraînement à faire à la maison. La chaîne de Pamela a augmenté de 500 000 abonnés et a enregistré plus de 43 millions de vues au cours du mois de mars.

Des hashtags visant à donner un regain de motivation à la communauté sportives ont rapidement pris une place importante sur le Web social lors de ces dernières semaines. Les hashtags #quarantineworkouts (18 800 publications sur Instagram) et #noexcuses (qui a augmenté de 27% depuis début mars) partagent tous deux l’idée d’une grande partie de la population : rester en forme devrait être une priorité absolue. En rejoignant le mouvement, Nike a lancé une campagne numérique, nommée «Jouez à l'intérieur, jouez pour le monde», qui encourage les fans dans leur routine d'exercices à la maison. En quelques jours, les hashtags #playinside et #playfortheworld ont collecté respectivement 28 000 et 19 200 mentions Instagram. La marque a réitéré l’opération, le 6 avril, avec la #livingroomcup (Coupe des salons) lancée sur Instagram, par son ambassadeur star : Cristiano Ronaldo. Il a alors mis au défi ses abonnés de battre son record d’abdos. Le post a été vu par plus de 28 millions de personnes et a généré plus de 85 000 actions d'engagement.

Hé les gars, j'ai un nouveau défi pour vous afin de rester actif: la Living Room Cup . Pouvez-vousbattre mon record d'abdos? Montrez-moi ce que vous avez et utilisez #livingroomcup #playinside @nike @cristiano pour que je puisse le voir !

Et ce n’est pas seulement dans le fitness que les consommateurs trouvent une raison de vivre. Au cours du mois dernier, nous avons observé une augmentation de 85% de l’utilisation du terme self-care dans les conversations sur le web social. Plus que jamais, il semble que les internautes souhaitent s’instruire et consacrer davantage de temps à la santé et au bien-être.

De même, l’utilisation de ”healthy meals” (repas sains) ont augmenté de 109%, démontrant que les consommateurs veulent explorer de nouvelles habitudes salutaires, en s'inspirant de comptes gourmets Instagram tels que @deliciouslyella, qui a gagné 202% de followers en plus depuis le début du confinement.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Simple breakfast: Beet wrap, chicken apple sausage, spinach, egg whites, blueberries, strawberries, tangerines. Put a sauce of your choice on the wrap...I wanted to do a honey sriracha...but have neither honey nor sriracha to create it....so I used a jam -- but I think something with a sweet kick would be good. Also would've added avocado if I had a ripe on on hand. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ If you have the means to, please be sure to continue to eat healthy meals as much as possible -- even in difficult, stressful and strange times. It will help you feel better. ❤ #eatwellfeelwell ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #athome #investinyourself #lifestyle #motivation #motivationalquotes #inspirational #relationshipgoals #relationships #gym #fitnessmotivation #fitlifestyle #healthyliving #healthylifestyle #weightloss #weightlossjourney #selfcare #blogger #igfoodie #healthymeals

Une publication partagée par Live Learn Conquer (@livelrnconquer) le

Petit déjeuner simple: Wrap de betteraves, saucisse de poulet et pommes, épinards, blancs d'œufs, myrtilles, fraises, mandarines. Mettez une sauce de votre choix sur le wrap ... Je voulais faire une sriracha au miel ... mais je n'ai ni miel ni sriracha pour la créer .... alors j'ai utilisé une confiture - mais je pense à quelque chose avec un peu de punch serait bon. J'aurais également ajouté de l'avocat si j’en avais un de mûr sous la main. Si vous en avez les moyens, assurez-vous de continuer à manger des repas sains autant que possible - même dans les moments difficiles, stressants et des temps étranges. Cela vous aidera à vous sentir mieux. ❤

Ce n’est pas seulement par le fitness que les consommateurs trouvent leur chemin. Plus que jamais, ils consacrent du temps à la santé et au bien-être et cherchent à s'instruire sur les différentes voies d'accès aux soins personnels. Les conversations utilisant ce terme ont augmenté de 85%.

Bien qu'il s'agisse encore d'un sujet de niche, les internautes ont mentionné la méditation 68% plus de fois au cours du mois de mars, activité qui semble gagner doucement en popularité. Malgré l'éloignement social, les mouvements de méditation tels que 444 Portal rassemblent toujours des milliers de fidèles en ligne, à travers le monde.

Parmi ces consommateurs auto-disciplinés et proactifs, certains choisissent l'auto-éducation comme façon de rentabiliser cette période de quarantaine. Les conversations mentionnant «cours de codage» ou l'application populaire Duolingo, ont augmenté respectivement de 73% et 34%, suggérant que certains individus cherchent à redéfinir leurs plans de carrière, ou bien simplement sortir de l'isolement avec un curriculum vitae plus solide. La bonne nouvelle pour eux, c’est que le matériel d'apprentissage est abondant en ligne. Les entreprises du secteur s'efforcent de répondre à cette forte demande en proposant des cours et des webinaires gratuits.

Bonnes compétences compatibles wfh du 21e siècle que vous pouvez commencer à apprendre pendant le confinement:

  • Codage
  • Conception UX
  • Marketing des médias sociaux
  • Vente en ligne
  • Rédaction

 

#QuarantineAndChill : une flânerie dominicale sans fin

Passons au deuxième état d'esprit qui, en toute transparence, représente la grande majorité de la population, et qui est souvent blâmé dans notre mode de vie trépidant.

Sans réelles attentes et virtuellement actif, le mindset anti-productif refuse de suivre les normes selon lesquelles il faille rester actif. En effet, la mise en quarantaine a perturbé leur gestion du temps, et parfois ramené au goût du jour de vieilles mauvaises habitudes. En même temps, cela semble être le mode de vie le plus confortable et réconfortant, alors pourquoi pas?

Le hashtag  #QuarantineAndChill a été mentionné 300 000 fois en mars, 10 fois plus que #StayActive au cours de la même période.

Pouvons-nous demander à tous ces maîtres du tutoriel sportif de ne rien faire pendant la quarantaine? Ne parlons même pas des maîtres de la nouvelle pâtisserie. #Quarantaine #Quarantaineetdetente

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les consommateurs préfèrent se détendre. Certains profitent de ce moment unique pour guérir un épuisement mental ou physique, tandis que d'autres cherchent à expérimenter le concept italien de Dolce Far Niente, plaidant pour une vie lente et reposante, et qui représente 5 300 publications sur les médias sociaux en mars.

Dans toutes les routines, la consommation de vidéo à la demande est recensée comme l'une des principales activités journalière. Le hashtag #NetflixAndChill (Netflix et détente) a été employé 109% de plus au cours du dernier mois. C’est également une des raisons pour lesquelles l'entreprise américaine a dû réduire de 25% son débit de données en Europe.

C'est le meilleur moment pour obtenir un bon régime de soins de la peau, une routine d'entraînement, un régime alimentaire sain, une heure de coucher précoce, de bonnes nuits de sommeil et des économies. Vais-je faire ça?

Non. Mon gros cul reste debout tard pour manger et scruter Netflix, se déplaçant uniquement entre la chambre et la cuisine, et dépensant de l'argent pour le gin.

Une activité considérée comme banale, souvent contre-productive, mais aujourd’hui en tête de liste des occupations, est la navigation sur les réseaux sociaux. La consommation de contenu produit sur les réseaux sociaux a augmenté de façon exponentielle. Selon un rapport de Hammerkopf Consumer Survey, l'utilisation des médias sociaux a augmenté de 87% en Inde depuis le début du confinement. Un autre rapport d'App Annie nous indique que les consommateurs passent 20% de temps en plus sur leur téléphone quotidiennement. Ces résultats vont dans le même sens que nos observations de social data, qui identifiaient ce mois-ci une augmentation de 72% des publications mentionnant TikTok, par rapport au mois précédent.

Bien que consulter ses réseaux sociaux puisse être une activité divertissante, cette envie obsessionnelle de vouloir consulter son feed d’actualité peut progressivement affecter la santé mentale. De fait, les conversations négatives autour du temps passé devant les écrans ont augmenté de 39% en mars. Les utilisateurs s’interrogent et expriment principalement leurs inquiétudes sur la manière dont la technologie prend réellement le contrôle de leur vie, en constatant le nombre élevé d'heures passées sur les réseaux sociaux, le «binge scrolling».

Le temps d'écran sur mon téléphone a augmenté depuis le confinement. Beaucoup trop de défilement insensé, je dois commencer à appliquer les limites et à mieux utiliser mon temps. La technologie est géniale mais il faut l'utiliser au lieu de la laisser vous utiliser.

 

La clé : comprendre les comportements des consommateurs

C’est une période particulière, mais pertinente pour développer de nouveaux liens avec ses consommateurs. Grâce au suivi et à la l’analyse des comportements de leurs tribes, les marques peuvent acquérir une meilleure compréhension de leur communauté à travers le monde.

En observant les conversations Covid-19, nous avons pu identifier deux principales mentalités distinctes. Bien qu'ils partagent un objectif commun primordial, leurs tactiques et habitudes de consommation diffèrent. Répondre aux consommateurs de manière pertinente et positive, et ainsi encourager l'engagement est la manière dont les marques peuvent participer à cette conversation mondiale.

EN-Webinar-COVID-5

Don't forget to share this post!