features | 7 min read

Affinez les résultats de votre social listening grâce aux nouveaux filtres d'exclusion

Don't forget to share this post!

blog-post-example-media

Le social listening se révèle être un outil puissant si tant est qu’il vous laisse entendre la voix du consommateur, sans que les résultats soient faussés par un bruit peu pertinent. Des avis d'égale importance, en apparence, mais qui ne constituent peut être pas la priorité d’une marque.


C'est une des raisons pour lesquelles nous ne ménageons pas nos efforts pour faire de Radarly le pivot tout-en-un de chaque marque, pour tout ce qui concerne la captation de la voix du consommateur.

Jusqu'à présent, vous étiez habitués à activer divers filtres dans Radarly pour bénéficier d’un accès à une large gamme de fonctionnalités. Il vous était par exemple possible de choisir de ne consulter que les discussions positives, ou bien d'effectuer une recherche spécifique afin d'obtenir plus de précisions sur l'opinion de vos consommateurs en général ou d'un segment particulier de votre public.

Eh bien, bonne nouvelle : tout est rendu encore plus facile !

 

 

Les filtres d'exclusion : présentation de notre toute nouvelle fonctionnalité

Sur Radarly, la possibilité vous est désormais offerte d'écarter un champ ou sa valeur dans les filtres, ce qui vous permet d'éliminer facilement les résultats indésirables et d'améliorer l'analyse des recherches sans formuler de questions spécifiques et complexes.

 

 

Dorénavant, il vous est possible d'utiliser des filtres d'inclusion ou d'exclusion sur :

  • Les recherches
  • Les langues
  • Les pays
  • Les corpus
  • Les groupes d'influenceurs
  • Les activités
  • Les mots-clés (mentions, hashtags, entités nommées..)
  • Les émojis
  • Les images, les vidéos
  • Les champs personnalisables

Excluez ou incluez les filtres dans vos paramètres ou directement sur la page d'accueil de votre compte Radarly.

Percez le bruit et écoutez la voix du consommateur grâce aux filtres d'exclusion

Le grande force de cette nouvelle fonctionnalité, c'est qu'elle vous permet d'écouter précisément ce que vous souhaitez, sans que d'autres voix ne viennent couvrir ou biaiser vos résultats. Quelques exemples précis devraient vous permettre de vous faire une idée des nouvelles possibilités offertes.

Exclure un corpus

Lorsque vous cherchez à suivre ce qui se dit en ligne de votre marque, il est préférable d'exclure le contenu multimédia issu de la marque elle-même afin de ne pas brouiller les résultats par vos propres publications, en particulier si vous vous exprimez régulièrement sur vos différents comptes sociaux.

 

 

À ce titre, l'exclusion d'un corpus peut s'avérer, dans certains cas, fort utile :

  • Lorsque vous souhaitez écarter les messages des influenceurs que vous rémunérez, puisque vous travaillez ensemble sur leurs publications.
  • Lorsque vous souhaitez exclure les publications de vos employés, parce qu’elles s'inscrivent dans un programme d’advocacy.

L'exclusion d'un corpus vous permet de n'accéder qu'au contenu généré par les utilisateurs (“User generated content” ou UGC), sans modifier vos recherches. Voilà une nouvelle manière d'afficher les résultats de vos recherches initiales.

Exclure un pays

Les dernières actualités d'un pays nuisent parfois à votre écoute des conversations dans une langue spécifique. Dans ces cas-là, il vous est possible d'exclure les conversations d'un pays particulier afin de dégager une vision plus claire de ce qui se dit du sujet qui vous concerne. Imaginons que ce soit la Fashion week à Londres et que vous cherchiez à écouter ce qui se dit de la mode, plus généralement. Il vaudrait alors mieux écarter le Royaume-Uni qui accueille l'événement, pour se concentrer sur l'opinion des gens à l'égard de la mode exprimée partout ailleurs, pour rester plus proche du sujet sans ternir les résultats d’un bruit généré par une actualité spécifique.

 

 

Exclure une profession

Voilà encore un exemple qui devrait vous parler. Disons que vous cherchiez à identifier la voix de vos consommateurs, sans tenir compte par exemple des blogueurs et des journalistes. Faut-il réunir chaque blogueur et chaque journaliste dans un corpus ? Certainement pas ! La solution : éliminer ces 2 professions grâce aux filtres. Cela vous permettra de vous concentrer sur la voix réelle (et son impact) du consommateur.

 

 

Dans le même ordre d'idées, si vous êtes employé dans une compagnie d'assurance et souhaitez écouter ce que les patients disent de votre marque, pensez à exclure les professionnels de la santé.

 

Voilà qui est dit pour les filtres d'exclusion. Le but, vous l'aurez bien compris, c'est de réussir à vous offrir le meilleur du social listening, sans vous faire perdre de temps pour écarter le bruit, de l'insight qui vous fera progresser.
Si vous découvrez des applications inédites à l'utilisation de ces nouveaux filtres, n'hésitez pas à partager vos meilleurs conseils dans les commentaires !

Social data intelligence - demande de démo

 

Don't forget to share this post!